« Quand la Sécurité sociale innove, elle a un impact sociétal »

« Quand la Sécurité sociale innove, elle a un impact sociétal » 1492 1355 Lab RH
Photo Alexandre Stourbe

« Quand la Sécurité sociale innove, elle a un impact sociétal »

Alexandre Stourbe est directeur général de l’association Lab’RH. En 2015, il décide de centraliser les solutions RH innovantes pour les mettre à disposition des acteurs concernés ; une aubaine pour l’écosystèmes des lab’ qui fleurissent dont celui de la Sécurité sociale. En 2020, l’Ucanss et les caisses nationales – pilotes du Lab’RH de la Sécurité sociale – lancent sa 3ème édition. Nous avons demandé à Alexandre Stourbe de poser son regard sur cet engagement de la Sécurité sociale.

Faire des choses très sérieuses sans se prendre au sérieux » est votre objectif, expliquez-nous ça ?

La fonction RH est une fonction assez régalienne. Elle recouvre surtout les questions de droit du travail, droit juridique, contrats, paies… Mais elle s’exerce aussi dans des champs plus diversifiés : le développement de compétences, les sujets d’onboarding… En aidant les décideurs RH à sortir de leurs réflexes classiques, nous les poussons à faire preuve de créativité pour répondre à des enjeux essentiels pour les entreprises.

Pourquoi est-ce important que la Sécurité sociale s’engage dans l’innovation RH ?

La modernisation des services aux usagers en cours passe par une acculturation des collaborateurs à un environnement de travail plus innovant. Le rôle des décideurs RH est donc très important et celui du Lab’RH de la Sécurité sociale trouve sa légitimité.

Quand la Sécurité sociale – financée par l’argent public – fait bouger ses lignes managériales et RH dans le sens de l’innovation, elle fait le pari de la confiance en ses collaborateurs, de les accompagner dans le développement de ses compétences… On ne parle plus ici seulement de contribuer à sa transformation RH mais à la transformation de son entreprise et donc de la société.

Selon vous, l’innovation RH peut être une solution pour remédier aux tensions entre un fonctionnement hiérarchique et plus agile qu’on peut rencontrer dans les administrations ?

On est dans une société où tout s’accélère. Dans les entreprises publiques comme dans le privé, on attend des collaborateurs de la réactivité. Or, les organismes de Sécurité sociale ont cette capacité à agir et réagir rapidement. Le 4 octobre dernier, lors de la cérémonie du Grand Prix de l’Innovation de la Sécurité sociale, j’ai entendu les pitchs de certaines CAF sur des projets très intéressants qui ont une réelle valeur d’usage pour leur public. Car vous aurez beau développer des outils innovants, s’il n’y a pas de valeur d’usage, ça ne marchera pas. Côté RH et managment, le Lab’RH de la Sécurité sociale y contribue.

Panneau de gestion des cookies

En autorisant ces services tiers, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement.

Cliquer pour autoriser/refuser l'activation des Google Analytics.
Cliquer pour autoriser/refuser l'affichage des vidéos.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus, visitez nos Mentions légales.